LO PRIMTEMPS DE L’ARRIBÈRA 2020 – A casa ! (2/2)

⛅️ LO PRIMTEMPS DE L’ARRIBÈRA A CASA 💦

Festival de musique et danses traditionnelles et créations qui en émanent / Hestau de musicas e danças tradicionaus e creacions qui’n son gessidas

💧L’édition 2020 reportée, les contributions des vaillant.e.s bénévoles du Primtemps continuent ! Toujours autour du thème de cette année : l’eau.

🐦L’edicion 2020 ajornada, las contribucions deus valents e valentas deu Primtemps de l’Arribèra que contunhan ! Tostemps suu tèma de l’aiga.

🐟Musica : « Aigueta Clareta » la canta deu Primtemps 2020, per Matiu Dufau, Simon Guillaumin, Martin Lassouque, Eric Oberlé

🌊A fòrt lèu, hetz beròi e sustot, portatz-ve plan !
🍀À très bientôt, bon vent et surtout, portez-vous bien !

LO PRIMTEMPS DE L’ARRIBÈRA 2020 – A casa ! (1/2)

💦 Miquèu, president de l’associacion Chancaires, que’vs desira la planvienuda a Sent Pèr de Lèren 🐜 🐦 La permèra serada deu Primtemps qu’ei passada ! 🦔🦔🦔🦔🦔🦔🦔🦔
💦 Miquèu, président de l’association Chancaires, vous souhaite la bienvenue à Saint Pé de Léren. La première soirée du Primtemps a bien eu lieu ! 🦔🦔🦔🦔🦔

📣 Ua devinalha que s’estuja hens la vidèo : 5 pams a ganhar a lo/la qui tròba la bona responsa !
⏳ Une devinette se cache dans la vidéo : 5 pams à gagner pour celui/celle qui trouve la solution !

Musica, creacion sonòra : Joan Francés Tisnèr
Imatges e montatge : Caroline Dufau

RDV samedi 18 avril 2020 sur Facebook et Youtube pour un Primtemps virtuel

🌿 Adishatz a totas e tots, ☀️ Amics e amigas deu Primtemps de l’Arribèra, Lo hestau qu’ei ajornat, mes totun, que vam mercar lo còp ! Los valents que ns’an preparat fòtos, vidèos e creacions sonòras suu tèma de l’aiga. RDV doman dissabte 18 d’abriu a 20h sus facebook e youtube per la difusion ! Portatz-ve plan e tà doman ! 🌾 Ami-e-s du Primtemps de l’Arribèra, 💦

Le festival est reporté, mais on va quand même marquer le coup ! Les bénévoles nous ont préparé photos, vidéos et créations sonores sur le thème de l’eau. RDV demain samedi 18 avril à 20H sur facebook et youtube pour la diffusion ! Portez-vous bien, et à demain ! (Musica : « Aigueta Clareta » la canta deu Primtemps 2020, tirada de l’espectacle « Aiga Arcolin » – Matiu Dufau, Simon Guillaumin, Martin Lassouque, Eric Oberlé)

 

Facebook

L’AIGA
L’EAU

Amic.ga.s festaire.a.s, dançaire.a.s, cantaire.a.s e curiós.as de tota traca ! Atau l’afica deu Primtemps de l’Arribèra de 2020. Lo tèma : L’AIGA
💥 Sauvatz las datas, 16-17-18 d’abriu 💥 a Sent Pèr de Lèren
Ami.e.s festaïres, danseur.se.s, chanteur.se.s et curieux.se.s de toute sorte ! Voici l’affiche du Primtemps de l’Arribèra 2020. Le thème : L’EAU
🤩 Réservez les dates, 16-17-18 avril 🤩 à St Pé de Léren

La canta deu huec
La chanson du feu

La Canta deu Huec

Jo que soi com lo huec…
Qui s’aluca docet…
Saps çò qu’ei lo secret ?…
Cau un petit bohet…

Tot dòi, l’eslama que’s vòu har grana.
Se s’amigalha, ò, quina halha !

E lo huec cautet vaderà calor
E s’as un drin hred, vieneràs dab jo

Jo que canti a huec
Jo que danci a huec
Jo que sauti a huec

Jo que canti, danci, sauti a huec !

Simple derai…
E sautar, e sautar,
E sautar, tornar sautar !

La chanson du feu

Moi je suis comme le feu…
Qui s’allume tout doux…
Connais-tu le secret ?…
Il faut un petit souffle…

Tout doucement, la flamme veut grandir
Si elle se trouve des amies, quelle flambée !

Et le feu à peine chaud deviendra grande chaleur
Et si tu as un peu froid, tu viendras avec moi

Moi je chante à fond
Moi je danse à fond
Moi je saute à fond

Moi je chante, danse, saute à fond

Simple derai…
Et sauter, et sauter
E sauter, encore sauter !

Edito

Le feu, en vrai, il sait où il va.
S’enroulant, envoûtant, la flamme s’allonge : la nuit se prolonge.
Approchez-vous, n’ayez pas peur : on dansera à la chaleur.
À la fraîcheur d’un regard neuf, la première fois voyant la danse,
la chaleur douce qui délit, c’est dans la corde que ça vit.
Osons de beaux décolletés, de nuit des danses endiablées.
Un bout de feu, une étincelle, un seul éclair, me met en selle… je te montrerai,
toi qui en es, ébloui par la lune brune, et curieux de savoir comme font,
ce qui du feu, sans le dompter, arrivent à s’en débrouiller.
Ne crois pas que tu ne le peux. Comme le feu, tu peux voir grand.
Vas-y, rêve du firmament, rien n’éteindra ce que tu veux.
Nous parlons fort, nous parlons clair. En occitan, ça nous est cher.
Ta langue peut tout raconter. Pour sûr, elle sonne, il faut t’y fier.
Mais notre feu, tu en auras, au détour, il t’éclairera.
Puis ça et là tu t’en iras, la tête haute tu chercheras
D’où vient cela, ça y est, tu sais. Le feu, des autres, t’a rapproché.

Lo huec, sabetz, que sap on va.
S’entormeliga, encapborrida, la hlama longa : la nueit perlonga.
Hètz-v’i ençà, n’agitz pas paur : s’i dançarà, a la calor.
Dab la frescor deus uelhs lusents, peu permèr còp espiant la dança,
la doça aujor deus qui’s desgansan, ua còrda qui’s viu au present.
B’ròjas gojatas desgaveradas, bèras camadas de nueitejadas.
Un tròç de huec, ua purna au bèc, un eslambrec, que i soi còp sec… t’amuisharèi
quin t’ac virar d’aqueth varam de lua blua, d’aqueth espèr d’escotar los,
qui ne’u maseran mes qui saben, quin va lo huec, on a la saba.
Ne credis pas que ne pòts pas. Qu’ès com lo huec, pòts har en gran.
Hè-t’i, sauneja deu lugran, arren ne’t poirà estupar.
Que parlam hòrt, que parlam clar. Dab estrambòrd, en occitan.
La lenga toa qu’ac pòt tot díser. Segur que soa se n’as l’ahida.
Qu’avem lo huec, te’n balharam, aus viraplecs, l’alucaram.
Poiràs anar d’un bòrd, de l’aute, tostemps qu’auràs la tèsta hauta.
Que diseràs : que sèi d’on vien. Lo huec, de tots, que’m hè tanhent.