La canta deu huec
La chanson du feu

La Canta deu Huec

Jo que soi com lo huec…
Qui s’aluca docet…
Saps çò qu’ei lo secret ?…
Cau un petit bohet…

Tot dòi, l’eslama que’s vòu har grana.
Se s’amigalha, ò, quina halha !

E lo huec cautet vaderà calor
E s’as un drin hred, vieneràs dab jo

Jo que canti a huec
Jo que danci a huec
Jo que sauti a huec

Jo que canti, danci, sauti a huec !

Simple derai…
E sautar, e sautar,
E sautar, tornar sautar !

La chanson du feu

Moi je suis comme le feu…
Qui s’allume tout doux…
Connais-tu le secret ?…
Il faut un petit souffle…

Tout doucement, la flamme veut grandir
Si elle se trouve des amies, quelle flambée !

Et le feu à peine chaud deviendra grande chaleur
Et si tu as un peu froid, tu viendras avec moi

Moi je chante à fond
Moi je danse à fond
Moi je saute à fond

Moi je chante, danse, saute à fond

Simple derai…
Et sauter, et sauter
E sauter, encore sauter !

Edito

Le feu, en vrai, il sait où il va.
S’enroulant, envoûtant, la flamme s’allonge : la nuit se prolonge.
Approchez-vous, n’ayez pas peur : on dansera à la chaleur.
À la fraîcheur d’un regard neuf, la première fois voyant la danse,
la chaleur douce qui délit, c’est dans la corde que ça vit.
Osons de beaux décolletés, de nuit des danses endiablées.
Un bout de feu, une étincelle, un seul éclair, me met en selle… je te montrerai,
toi qui en es, ébloui par la lune brune, et curieux de savoir comme font,
ce qui du feu, sans le dompter, arrivent à s’en débrouiller.
Ne crois pas que tu ne le peux. Comme le feu, tu peux voir grand.
Vas-y, rêve du firmament, rien n’éteindra ce que tu veux.
Nous parlons fort, nous parlons clair. En occitan, ça nous est cher.
Ta langue peut tout raconter. Pour sûr, elle sonne, il faut t’y fier.
Mais notre feu, tu en auras, au détour, il t’éclairera.
Puis ça et là tu t’en iras, la tête haute tu chercheras
D’où vient cela, ça y est, tu sais. Le feu, des autres, t’a rapproché.

Lo huec, sabetz, que sap on va.
S’entormeliga, encapborrida, la hlama longa : la nueit perlonga.
Hètz-v’i ençà, n’agitz pas paur : s’i dançarà, a la calor.
Dab la frescor deus uelhs lusents, peu permèr còp espiant la dança,
la doça aujor deus qui’s desgansan, ua còrda qui’s viu au present.
B’ròjas gojatas desgaveradas, bèras camadas de nueitejadas.
Un tròç de huec, ua purna au bèc, un eslambrec, que i soi còp sec… t’amuisharèi
quin t’ac virar d’aqueth varam de lua blua, d’aqueth espèr d’escotar los,
qui ne’u maseran mes qui saben, quin va lo huec, on a la saba.
Ne credis pas que ne pòts pas. Qu’ès com lo huec, pòts har en gran.
Hè-t’i, sauneja deu lugran, arren ne’t poirà estupar.
Que parlam hòrt, que parlam clar. Dab estrambòrd, en occitan.
La lenga toa qu’ac pòt tot díser. Segur que soa se n’as l’ahida.
Qu’avem lo huec, te’n balharam, aus viraplecs, l’alucaram.
Poiràs anar d’un bòrd, de l’aute, tostemps qu’auràs la tèsta hauta.
Que diseràs : que sèi d’on vien. Lo huec, de tots, que’m hè tanhent.

Saps çò qu’ei lo secret ?
Tu connais le secret ?

Tèma 2019 : lo HUEC / Thème 2019 : le FEU

DIJAUS LO 11 / JEUDI 11

20h – Velhada deu Primtemps / Veillée du Primtemps
> Serada circ, canta, musica, films…
+ Soirée cirque, chant, musique, films…
Dab l’ASEC de Sauvatèrra, los Chancaires de St Pèr de Lèren
Espectacle AMAPOLA
[En partenariat dab La Caze aux Sottises]

[serada a gratis / entrée gratuite]


DIVÉS LO 12 / VENDREDI 12

Aperitiu & repaish talos / Apéritif & repas taloas

21h CONCÈRT BALS

+++ ALIDÉ SANS (Vath d’Aran) +++
Chansons fraîches / viatje pòp en occitan

+++ BILAKA DANTZALDIA (País basco) +++
Bal du collectif Bilaka / repertòri basco tà dançar

+++ PING PONG BAL de Carnaval +++
Matiu Dufau (Gasconha)
Kristof Iriart (País basco)
Julien Padovani (Poitou)
Alexis Toussaint (Biarn)

[After cantèra & juke-box suspresa]


DISSABTE LO 13 / SAMEDI 13

> Estagis de cant, musica, dança
> Passejada deu Primtemps
> Tralh de dança
> Caça de tesaurs
> Espectacle deus Chancairòts

+ Stages de chant, musique, danse
+ Promenade toponymique à thème
+ Trail de danse
+ Chasse aux trésors
+ Spectacle des petits Chancaires

Aperitiu & repaish / Apéritif & repas

21h CONCÈRT BALS

+++ ARBO HUEC +++
Espectacle [En partenariat dab lo Conservatòri CRDPP]

+++ PARTIDA DE SONSAINAS (Gasconha) +++
BATTLE DE VIELLES À ROUE : Romain Baudoin, Simon Guillaumin, Valentin Laborde

+++ FARCE DURE (Tolosa) +++
Hard world music & brutal trad

[After cantèra & juke-box suspresa]

3 concèrts/bals + after = 10 €
8 € tarif réduit
Gratuit – 12 ans

> Camping a gratis suu site deu hestau
+ Camping gratuit sur le site du festival
> Ninoèra deu Primtemps 8 òras tiò l’ua òra
+ Garderie pour les tout-petits de 20h à 1h

Entresenhas & reservacions :
Renseignements & réservations :
loprimtempsdelarribera.com

Association Chancaires
64270 Saint Pé de Léren
Tel : 07 68 79 01 37
chancaires@gmail.com

lo HUEC
Le FEU

Amics dançaire-as, cantaire-as, chancaire-as, timponaire-as, hestenalèr-as de tota traca : siitz planvienuts a Sent Pèr de Lèren, los 11, 12 e 13 d’abriu entau Primtemps de l’Arribèra !
Thème 2019 : le FEU ! 
Amis danseur-ses, chanteur-ses, échassier-es, fêtard-es, festivalier-es en tout genre : bienvenue à Saint Pé de Léren, les 11, 12, 13 avril au Primtemps de l’Arribèra !! 
Tèma 2019 : lo HUEC

ESTAGIS 2018
STAGES 2018

Dissabte lo 7 d'abriu

9h30 - 12h

  • Canta a dançar, dab Joan Francés Tisnèr : escauhà's tau tralh deu vrèspe.
  • Rondèus, sauts, dab Los Chancaires : escauhà's, aquí tanben, tau tralh deu vrèspe, e lo bal deu ser.

Samedi 7 avril

9h30 - 12h

  • Chant à danser, avec Joan Francés, Tisnèr : on s'échauffe pour le tralh de l'après-midi.
  • Rondèus, sauts, avec Los Chancaires : on s'échauffe, là aussi, pour le tralh de l'après-midi, et le bal du soir.

 

ARTISTAS 2018
ARTISTES 2018

« Capdèth de l’Arribèra », las Cocanha
jeudi et vendredi, spectacle de conte musical (réservé aux écoles)

Entre projection vidéo et images animées, chants et percussions, le fil de l’histoire se déroule sans crier gare… « Jo sabi un conte »

jeudi et vendredi, spectacle de conte musical (réservé aux écoles)

Enter projeccion video e imatges animats, cants e percussions, lo hiu de l’istòria que’s debana shens díser vira… « Jo sabi un conte »


GALAPIAT, BOI
jeudi 20h, spectacle

BOI est un solo acrobatique aux rebonds sensibles, accompagné de la performance d’un musicien convié pour l’occasion.BOI est un moment de vie. C’est une relation entre deux amis de longue date. L’un rebondit, l’autre joue de la musique, les deux boivent. Ils évoluent au présent entre bouts de bois, musique, hache et alcool. Entre force et fragilité, ils se retrouvent face à eux même, face aux autres. D’échanges en partages, en quête de rencontres, ils finiront par convier le public à déguster un verre avec eux.

Dijaus 20h
BOI qu’ei un sòlo acrobatic, aus arrebombs sensibles, acompanhat, de la performància d’un musicaire convidat peu còp.BOI qu’ei un moment de vita. Qu’ei ua relacion enter dus amics de longa data. L’un qu’arrebombish, l’aute que tòca musica, los dus que béven. Qu’evoluan au present enter tròç e husta, musica, destrau, e alcoòl. Enter fòrça e fragilitat, que s’arretròban cap a eths, cap aus autes. D’escambis en partatge, en cèrcas d’encontres, que finiràn per convidar lo public a tastar un còp dab eths.

En partenariat dab Lacaze aux Sottises


Arcolin , Los Seuvetons
vendredi 21h, spectacle

Arcolin, ce sont nos couleurs.
Les couleurs de nos costumes, nos couleurs vocales et les couleurs de notre village, Lasseube, et de ses paysages.
Car Arcolin aura toujours les pieds en Béarn, mais il a la tête libre !
Libre d’explorer, d’évoluer, de prendre le chemin qu’il veut !Entre Terre et Ciel,
Entre nos racines et notre évolution,
Entre ce qui a été fait et ce qui reste à faire,
Entre Tradition et Modernité.
Arcolin représente notre vision du répertoire traditionnel,
notre façon de le chanter, de le jouer, de le danser
et de le vivre au quotidien au sein des Seuvetons, en Béarn et

ailleurs.Bousculer sans faire tomber
Avancer sans oublier
Évoluer mais toujours transmettre

Espiatz e escotatz de plan….

Los Seuvetons, chanteurs, musiciens et danseurs de Lasseube.

Divès 21h,  espectacle

Arcolin, que son las colors nostas, colors de per noste. Per s’encaminar, enter çò de hèit e çò de har. Vìver en tot cantar, sonar, dançar. Honhar shens har càder, avançar shens desbrombar, evoluar mes transméter tostemps. Espiatz e escotatz de plan.

Los Seuvetons, cantaires, musicaires e dançaires de La Seuva.

Zarabanda

vendredi 22h30, bal

Sur la piste, croyez-moi, ça virevolte et ça tournoie. Sauts, fandangos, et autres fantaisies vous attendent : autour de Julie Mary au triki, une équipe de choc pour du bal basque à danser.

Divès 22h30,  bal

Sus la pista, credetz-me, que viroleja e que torneja. Sauts, fandangòs, e fantasias que v’atenen : autorn de Julie Mary a l’acordeon, musicaires de compte har per un bal basco a dançar.

Elixabet DUFOUR : txülüla, alboka, pandero, ahotza // flabuta, albokà, segonèr, vutz.
Sébastien OTHABURU : violon // vriulon
Mathieu DESMARTIS : cajon pandero // caishon, segonèr
Julie MARY : trikitixa, alboka, ahozta // acordeon, albokà, vutz.


Verd E Blu
vendredi 00h bal

Ils vous proposent : Un bal a tot petar

VERD E BLU, c’est l’assurance tranquille de trois musiciens maîtres de leur art, inventifs, rêveurs et amuseurs.
Joan Francés, Marc et Lionel font vibrer la musique à danser de Gascogne. Leur bal vous embarquera.
Voix, tambourins à cordes (ton-ton), flûtes, Boha cornemuse de Gascogne, accordéons diatoniques, percussions (bramatopin, tricanetas, plancha) et danse constituent l’identité du groupe.
Une expérience reconnue pour ces Compay Segundo de la musique à danser gasconne comme on a pu les caractériser. Depuis une trentaine d’années ils ont collecté, appris, produit, diffusé musique et danse traditionnelles gasconnes.
Leur notoriété les amène à intervenir aussi bien dans toute l’Occitanie (Val d’Aran et vallées occitanes d’Italie comprises) que dans d’autres régions européennes.

Vivre la musique, la danse et la langue occitanes de Gascogne comme un puzzle dont quelques pièces seulement auraient été égarées.
Etre fidèles à une matière tangible et la vivre pour donner une musique innovante : c’est cela leur liberté, leur risque et leur gratification.
Verd e Blu cultive un répertoire singulier dans lequel la voix a une grande importance.
Souci d’allier tradition et modernité, recherche sonore et interprétation, sans oublier en coulisses leur sens de l’humour.

 

Divès 00h,  bal a tot petar

Que viven, Verd e Blu, la musica, la dança e la lenga occitanas de Gasconha com un copacap dont solas quate pèças se serén perdudas.
Estar fidèus a ua mestior tangibla e víver-la entà dar ua musica innovanta : aquò qu’ei lors libertat, risca e gratificacion.
Que practican un repertòri singular hens lo quau qu’a ua importància màger la votz.
Qu’an lo chepic d’aligar tradicion e modernitat, recèrc sonòr e interpretacion
shens deishar en colissas lo lor sens de l’umor.

Joan Francés TISNÈR : Chant, Accordéons diatoniques, Percussions
Marc CASTANET : Accordéons diatoniques, Boha cornemuse de Gascogne, Flûtes
Lionel DUBERTRAND : Chant, Danse, Boha cornemuse de Gascogne, percussions

Lien / ligam : verdeblu.org

La Mal Coiffée

« …E los leons » – NOUVEAU SPECTACLE DE LA MAL COIFFÉE

concert samedi 21h

Avec « … E los leons », les voix et les percussions de La Mal Coiffée sculptent une musique qui porte un récit : l’épopée d’une jeune fille dont les lointains ancêtres sont des lions. Alors que les traditions de son clan la poussent vers la place réservée aux femmes de sa lignée, elle ne peut pourtant ignorer les pulsions sauvages de ses ancêtres qui battent en elle.
Inspiré du roman d’Henry Bauchau, « Diotime et les lions » (Actes Sud/Babel), ce poème narratif est écrit et mis en musique par Laurent Cavalié.
Originaire du Minervois, La Mal Coiffée réinvente un chant polyphonique où la poésie et la langue occitane sont indissociables de l’expression populaire. Ancré dans la modernité, ce travail fait résonner le timbre de voix languedocien, un timbre profond et chaleureux soutenu par un puissant jeu rythmique.

Dissabte 21h concèrt

Dab « … E los leons », las vutz e las percussions de La Mal Coiffée escultan ua musica qui pòrta un recit : l’epopèia d’ua gojata dont los ajòus reculats son los leons. Mentre las tradicions deu son clan que la possan cap a la plaça arreservada a las hemnas deu son linhatge, non pòt totun pas ignorar las pulsions sauvatjas deus sons ajòus qui la pataquejan.Inspirat deu roman d’Henry Bachau, « Diotime et les lions » (Actes Su/Babel), aqueth poèma narrati qu’ei escriut e hicat en musica per Laurent Cavalié.Sortida deu Menerbés, La Mal Coiffée, torna inventar un cant polifonic on la poesia e la lenco occitana e son indissociablas de l’expression populara. Herrat hens la modernitat, aqueth tribalh que hè retrenir lo timbre de vutz lengadocian, un timbre pregond e calorós sostienut per un puishant jòc ritmic.

Laëtitia Dutech : voix, tambureddu, adufe, bendhir, tambour
Myriam Boisserie : voix, pétadou, chacha, kayamb, adufe
Marie Coumes : voix, tambour sur cadre, roseau
Karine Berny : voix, bombo leguero, chacha
Paroles et musique : Laurent Cavalié

Lien / ligam : lamalcoiffe.com

Match de bal

samedi 22h30 bal

Babàs lo mahutre, accompagné de son fidèle Nhaca-Pompilh, répondront au défi : tout un hiver de préparation, de privation et de rigueur, pour être prêts comme jamais. Le verbe acerbe, archets avisés, ils auront face à eux des durs à cuire, des fiers à bras : les Paludiers Rugueux, surgis de leurs marais salés. Comme on dit chez eux : qui s’y frotte, s’y frotte. Tous les coups seront permis… pour vous faire danser !

dissabte 22h30 bal

Babàs lo mahutre, acompanhat deu son fidèu Nhaca-Pompilh, que responeràn au desfís : tot un ivèrn de preparacion, de pairança e de rigor, entà estar au pit com jamei. Lo parlar hissant, arquets avisats, qu’auràn cap a d’eths matahèrs a la cordilha tilha : los Paludiers Rugós, gessits deus sons salins salats. Com disen a lor : freta t’i, que t’i hrochas. A tot truc, tot a trac… tot entà har dançà’vs !

Mathieu Richard et l’équipe de sonneurs de Batz-sur-Mer
Yoann Delor et Jean-Claude Arrosères
: violon // vriulon


Tripoux

samedi 00h bal

AU SERVICE DU BON GOÛT !!! AMBIANCE GARANTIE 100 % pur gras !

Ils ont de la classe, ils font preuve de sérieux et ils ont une bonne tranche fraîche de détermination !
Un trio gastronomique des familles, on les inviterait bien à notre table… quoi que quelque peu envahissants.
Ici on aime le goût, tout ce qui a du goût… même les petits bouts, même surtout les tous petits bouts.Tripoux revisite pour le plaisir des danseurs et des piliers de la buvette, un large répertoire allant de l’Ariège aux Landes, en passant par l’Auvergne, la Montagne noire, le Béarn, le Quercy et le bal musette.

 

dissabte 00h bal

Au servici deu bon gost ! Acì qu’aiman lo gost, tot çò qui a gost. De l’Arièja a las Lanas, passant per Auvèrnha, La Montanha Negra, lo Carcin, lo Biarn, tau plaser deus dançaires e deus trucataulèrs, que v’ac hèn dab tiença, seriós e ponhastrèr.

Raymond Cadanse (Bastien Fontanille) : Il joue énergiquement de l’accordéon chromatique, frénétiquement de son banjo, et nonchalament de ses jouets tunés, et il chante… Il lit, prie la Sainte Vierge, et ne sourit guère.
sait prier, lire, mais pas sourire.
Sap léger e pregar, arríder non pas
Fracisse Cabrette (Maxence Camelin) : C’est monsieur Vent, il souffle dans ses hautbois, ses cornemuses lorsqu’elles ne sont pas à soufflet, tout en libérant de manière mélodieuse et poétique l’ésprit du dernier repas contenu dans ses tripes.
Lo budèth loish, jamei non croish
Mémé Rognon (Daniel Detammaecker) :  Chante, manie le verbe acidulé, ambiance le bal, veille au maintien de la tradition, joue de ses harmonicas mutants, de ses percussions diverses et avariées, et des pouets pouets intempestifs.
tabards passats

Lien / ligam : Page Facebook