ARTISTAS
ARTISTES

Companhia Amapola – Spectacle POLYMORPHIE
jeudi

En partenariat avec LaCaze aux Sottises

Companhia Amapola Compagnie


ALIDÉ SANS
vendredi 21h, spectacle

Musicienne du val d’Aran nourrie de poésie libertaire, Alidé Sans marie les rythmes universels (soul, reggae, rumba) à la langue occitane, dans un répertoire porté par une énergie indomptable et lumineuse.
Accompagnée par Paulin Courtial aux guitares et percussions, ils forment un duo pop, sensible, à coeur ouvert.

Alidé Sans : cant, guitara, acordeon / chant, guitare, accordéon Paulin Courtial : guitaras, percussions / guitares, percussions

Divès 21h,  espectacle

Musicaira de la vath d’Aran neurida de poesia libertària, Alidé Sans que marida los ritmes universaus (soul, reggae, rumba) a la lenga occitana, dens un repertòri portat per ua energia indomtabla e luminosa.
Companhada per Paulin Cortial a las guitaras e percussions, que fòrman un duò pòp, sensibla, a còr ubèrt.


BAL BILAKA DANTZALDIA

vendredi 22h30, bal

Bilaka, collectif de danseurs et musiciens basques, implanté à Bayonne. Percussions, accordéons diatoniques, txirula, violon, guitare… Les musiciens se lancent dans l’exploration des sources de la musique traditionnelle à danser, s’amusant d’influences diverses.

Divès 22h30,  bal

Bilaka, collectiu de dançaires e musicaires bascos, basat a Baiona. Percussions, acordeons diatonics, flabuta, vriulon, guitara… Los musicaires que gausan explorar las honts de la musica tradicionau a dançar, en tot amusà’s d’influéncias divèrsas.


PING PONG BAL de CARNAVAL
vendredi 00h bal

Quatre musiciens d’esthétiques et de territoires différents, réunis pour fabriquer un bal en cinq jours de résidence, et enflammer le chapiteau du Carnaval Biarnés 2019. Ils viennent du Béarn, du Poitou, du Pays Basque… Les voici sur la scène du Primtemps, avec cette création éphémère à danser, courir, chanter, oser réveiller tout ce qui sommeille. En avant, Carnaval !

Kristof Hiriart : cant, percussions / chant, percussions Matiu Dufau : cant, flabuta e tamborins, clarin / chant, flûte et tambourins, hautbois pyrénéen Julien Padovani : clavièrs, acordeons / claviers, accordéons Alexis Toussaint : bateria / batterie

Divès 00h bal

Quate musicaires d’esteticas e territòris desparièrs, dab l’objectiu de hargar amassa un bal, en cinc jorns de residéncia au parat deu Carnaval Biarnés 2019. Que son deu
Biarn, deu Poitou, deu Bascoat… Atau que son sus l’empont deu Primtemps, dab aquera creacion efemèra de bon dançar, córrer, cantar, gausar desvelhar tot çò qui drom a l’endehens. En davant, Carnaval !

ARBO HUEC

spectacle samedi 21h

« Que reste-t-il des racines une fois l’arbre en feu ? »…
Une création vivifiante de musique populaire gasconne façonnée par les Chancaires et les musiciens du Conservatoire Pau Béarn Pyrénées.

Des branches se rencontrent, se déploient et se meuvent, puis s’allongent, encore, au gré des éléments. Seul le feu peut comprendre ce jeu frêle et grisant : s’inventer des racines, en créant, tâtonnant, s’en remettre au hasard, et aux autres, souvent.
C’est ici que nous sommes. Cela semble futile mais c’est ce qui nous tient. Pour que d’autres y osent, et s’y plaisent, longtemps. Le feu passe la flamme, elle qui s’amuse tant. Oui, mais moi je veux voir ce que l’arbre devient.
Ce spectacle de musique et de danse rassemble les élèves du conservatoire de Pau Béarn Pyrénées et de l’association Chancaires de Sent Pèr de Lèren, autour du répertoire pyrénéen.

Direction artistique, écriture / . Direccion artistica, escritura : Nathalie Biarnés, Matiu Dufau, Valentin Laborde, Lucia Longué

Espectacle Dissabte 21h

« Çò qui damora deus arraditz un còp l’arbo a huec ? »…
Ua creacion vivificanta de musica populara de Gasconha hargada preus Chancaires e los musicians deu Conservatòri de Pau Biarn Pirenèus.

Los arrams que s’encontran, espandius e mavents, puish qu’aloncan, enqüèra, au grat deus elements. Sol lo huec ac compren, jòc fragile, ahiscant : inventà’s arradits, en creant, tastucant, ahidà’s au asard, e aus autes, com van.
Pr’amor nos, ací qu’èm. Que sembla chic de causa, mes qu’ei tot çò qui’ns tien. Tà que d’autes i gausin, e s’i plasin, longtemps. Lo huec passa la halha, que se n’amusa, be. Mes, e l’arbo, qué vad ? Jo qu’ac vorrí saber.
Aqueth espectacle de musica e de dança qu’amassa los aprenents deu conservatòri de Pau Biarn Pirenèus e de l’associacion Chancaires a Sent Pèr de Lèren, a l’entorn deu repertòri pirenenc.

PARTIDA DE SONSAINAS

samedi 22h30 bal

Fin stratège, meneur d’hommes avisé, Julius Guillauminus s’avancera d’un pas assuré, dans ces contrées bien connues, et maintes fois parcourues. Chef de meute impérial, coriace autant que pugnace, 1 Primate n’a jamais appris à reculer. Les faibles, eux, pourront toujours s’écarter.
Mais n’oublions pas, en ces temps de lune noire, les augures qui s’annoncent. Cama Cruda veille, scrute, convoque et invoque des forces lointaines, oubliées, que l’on croyait assoupies à jamais.
Maintenant, tremblez !…
Ou plutôt, dansez !

Vielles à roues electro-acoustiques Sonsainas electrò-acosticas : Romain Baudoin (Artús, 1 Primate, Feiz Noz Moch) Valentin Laborde (Trencadit, Ilixo) Simon Guillaumin (Xarnege, Faburden)

dissabte 22h30 bal

Estratègue fin, miaire d’òmis avisat, Julius Guillauminus que s’avançarà d’un pas assegurat, per aquestas contradas coneishudas, e mantruns còps percorrudas. Cap de troperada imperiau, tilhós autant com pugnaç, 1 Primate n’a pas jamei aprés a cular. Los flacs, eths, que’s poderan tostemps estremar.
Mes ne desbrembim pas, en aqueths temps de lua negra, los auguris qui s’anóncian. Cama Cruda que velha, a l’argüeit, que convòca e invòca las fòrças luenhècas, desbrembadas, las qui credèvam adromidas a tot jamei.
Adara, tremolatz !…
O meilèu, dançatz !


FARCE DURE

samedi 00h bal

2 percussionnistes inspirés de rythmes brésiliens, marocains, et autres trucs afro-latins ?
2 saxophonistes pour des mélodies extrêmes, des cris de macaques des catacombes ?
Des morceaux de transe hyper longs où tu finis par trembler au sol avec les yeux révulsés ?
Oui. Et en plus on danse. Et quand les 4 musiciens d’EDREDON SENSIBLE décident de se rallier à la puissance du répertoire traditionnel occitan, ça donne l’explosive FARCE DURE.
Personne n’en sortira indemne.

Jean Lacarrière + Tristan Charles Alfred : saxofònes tenòr e bariton / saxophones ténor et baryton Mathias Bayle + Antoine Perdriolle : percussions Charlotte Espieussas : acordeon, cant / accordéon, chant Marthe Tourret : vriulon, cant / violon, chant Mickaël Vidal : clarineta, cant / clarinette, chant

dissabte 00h bal

Dus percussionistas inspirats preus ritmes brasilencs, marocans e autes afro-latins ?
Dus saxofonistas tà melodias extrèmas, crits de monards de las catacombas ?
Tròç suberlongs on acabas per tèrra tremolant dab los uelhs partvirats ?
Òc. Que s’i dança, de mei. E quan los 4 musicaires d’EDREDON SENSIBLE e decidishen de juntà’s au poder deu repertòri tradicionau occitan, que balha l’explosiu FARCE DURE.
Arres ne’n sortirà indemne.